LE B.17

HISTORIQUE

Abattu le 14 février 1944 au cours de la Seconde Guerre Mondiale, un bombardier type B-17 G-1-BO portant le numéro de série 42-31044 plus connu sur le nom de « Her Did » avait pour mission de neutraliser la gare de triage de Vérone en Italie.

Selon le rapport du S./Lt Franck G. CHAPLICK pilote de cette forteresse volante :

L’escadron 97 se rapprochant de sa cible fut pris a partie par des avions ennemis, un des B.17 composant cette escouade fut prise à partie par les tirs ennemis et est touchée à plusieurs reprises.

Durant cet affrontement l’escadron 97 fut sauvé par des chasseurs alliés P.47. Le B.17 sera escorté par l’un d’eux, direction une piste d’atterrissage en Corse.

Selon la tour de contrôle, la piste n’était pas dimensionnée pour un avion de cette envergure qui souffrait de 2 moteurs à l’arrêt et d’un autre défectueux.

Peu de temps après, sans signe avertisseur, le moteur 3 s’éteint. Dès lors, S./Lt Franck G. CHAPLICK prend la décision d’amerrir non loin de la citadelle. Sept sur les dix membres de l’équipage ont pu s’extraire de l’appareil avant que celui-ci rejoigne sa place aux fonds des mers. Trois mitrailleurs tués durant l’attaque coulèrent avec l’épave.

Bilan de l’attaque : 2 moteurs en feu et un troisième qui n’était pas en reste. Trois hommes de l’équipage périrent lors de ce dernier vol.

LA PLONGÉE SUR LE B17

 

Aujourd’hui, les vestiges du B17 gisent à environ 28 mètres de profondeur, entourés de posidonies (plantes aquatiques), au nord des remparts de la Citadelle de Calvi.

Pour se rendre sur le site la durée du trajet en bateau est de 5 minutes environ. En fonction de la météo et/ou du niveau des palanquées la mise à l’eau peut directement se faire à l’aplomb de l’épave.

En tout état de cause notre bateau se positionnera à une trentaine de mètres du bombardier permettant à nos hôtes de profiter tout au long de cette plongée exploration de la faune et de la flore des fonds marins corses.

Les débris de l’épave plus précisément, le poste de pilotage, la soute et les ailes quasi intactes, quelques pales d’hélices et les cylindres d’un moteur, vous donneront la sensation de revivre l’histoire de cette mission.